Vous êtes ici

veolia

Contrat rompu pour l’eau et l’électricité.Guerre des nerfs entre l’Etat et Veolia

Soumis par fouodjivincent le mar, 06/03/2018 - 15:11

Finie l’entente passée en 1997, entre l’Etat gabonais et Veolia (Ndlr : actionnaire majoritaire de la Société d’Energie et d’Eau du Gabon, SEEG, avec 51% d’actions), place aux invectives et menaces réciproques. Chaque partie tire désormais la couverture de son côté, avec des révélations chaque jour. La SEEG dénonce « une action illégale » et revendique la facture de 44 milliards due par l’Etat. L’Etat s’en défend et entend poursuivre Veolia pour « pollution aggravée ».

S'abonner à RSS - veolia