Vous êtes ici

élection

Fin du dialogue politique. Les recommandations essentielles

Soumis par fouodjivincent le mer, 16/08/2017 - 10:43
Les membres de la Cour constitutionnelle nommés pour 9 ans
 Les députés seront plus nombreux

Après plusieurs semaines de discussions, la majorité, une partie de l’opposition et des membres de la société civile ont répondu au dialogue national, convoqué par Ali Bongo, à la suite de sa réélection contestée. Quatre thèmes étaient au menu des discussions : réforme des institutions et consolidation de l’Etat de droit démocratique, réformes électorales, modernisation de la vie publique et consolidation de la paix et de la cohésion nationale. En voici les recommandations essentielles.

Le dialogue politique d’Ali Bongo. Un appel qui semble résonner dans le désert

Soumis par fouodjivincent le mer, 08/02/2017 - 16:44

Après sa réélection très contestée à la présidentielle, Ali Bongo Ondimba, conscient du clivage du pays, appelle ses adversaires au dialogue. Certains y voient une absolue nécessité pour ressouder une nation meurtrie, d’autres dénoncent une tentative désespérée d’un président isolé.

Appel au dialogue politique national. L’ex-directeur de campagne de Jean Ping dit oui

Soumis par fouodjivincent le mer, 08/02/2017 - 16:30

René Ndemezo’Obiang, président du parti Démocratie Nouvelle, a expliqué, au cours d’une conférence de presse tenue le 25 octobre 2016 à la chambre de Commerce de Libreville, pourquoi il est favorable au dialogue proposé par le président Ali Bongo Ondimba. Une trahison ou une façon d’épargner des vies grâce à ce dialogue ?

Un réquisitoire contre la réélection d’Ali Bongo Ondimba

Soumis par fouodjivincent le dim, 05/02/2017 - 17:30

Objet de tous les fantasmes politiques entre les camps Jean Ping et Ali Bongo Ondimba, depuis le terme de la dernière présidentielle, le rapport final des observateurs de l’Union Européenne est finalement tombé le 12 décembre. En forme de réquisitoire contre la réélection d’Ali Bongo Ondimba.

L’accord Nzouba-Ping-Oye Mba : Tournant historique ou reconstitution de club d’anciens

Soumis par fouodjivincent le jeu, 01/09/2016 - 16:06
 A droite Oye Mba, au milieu Ping, à gauche Nzouba

   Le 16 août dernier, deux candidats de l’opposition, l’ancien patron de l’Assemblée nationale, Guy Nzouba Ndama et l’ex-gouverneur de la Banque des Etats d’Afrique centrale (BEAC), Casimir Oye Mba, se sont retirés de la course au profit de la candidature de l’ancien président de la Commission de l’Union africaine, Jean Ping. Ils l’ont fait savoir au cours d’un meeting géant, organisé à cet effet au quartier Nkembo dans la capitale gabonaise. Seulement, si certains voient là les chances de l’opposition de l’emporter, d’autres y dénoncent un partage du pouvoir entre le club d’anciens disciples d’Omar Bongo.

Gabon : Présidentielle d’Août 2016:Les candidats face à la crise pétrolière

Soumis par fouodjivincent le jeu, 25/08/2016 - 16:42

La  timide  campagne d’affichage de la  plupart des  candidats à l’élection présidentielle du 27 août au Gabon est  le  signe de l’austérité  financière. Cette élection et  la capacité des  gouvernants de  gérer le pays au lendemain de  celle-ci,  dépendent en  grande partie de l’activité pétrolière car  le pétrole  demeure la principale  source de  revenus du pays. Pour  les dirigeants,  bien  que le  pétrole: ait contribué  pendant plusieurs années à la création de 40,9% de la richesse du pays en 1997,  environ 60% en  1999 et  plus de 40% en 2015, la  diversification de  l’économie  s’impose.  Malheureusement,  la dépendance de l’économie gabonaise vis-à-vis du secteur pétrolier pourrait constituer  un facteur d’instabilité.

Gabon: Validation de la candidature d’Ali Bongo Ondimba ; Les opposants déboutés par les institutions

Soumis par fouodjivincent le jeu, 25/08/2016 - 15:09
Ali bongo brandissant son recépissé

Les opposants à la candidature de l’actuel Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, qui brigue un second mandat à la présidentielle du 27 août prochain, n’ont pas obtenu gain de cause. Ni la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP) ni la Cour constitutionnelle n’ont retenu leurs arguments.

           

Mieux s’informer sur la loi électorale au Gabon : Les droits et les devoirs du citoyen

Soumis par fouodjivincent le sam, 20/08/2016 - 17:08

Pour voter il faut connaître les règles du jeu. Elles sont précisées dans la loi électorale du 12 mars 1996, que tout  bon citoyen doit connaître. Cette loi électorale concerne toutes les élections en République Gabonaise : la présidentielle, les législatives (députés), les sénatoriales (sénateurs), les municipales et les départementales. Elle permet au peuple d’élire librement des citoyens appelés à gérer et à conduire les affaires publiques de la nation, ou celles des collectivités locales selon les principes de la démocratie pluraliste.

S'abonner à RSS - élection