Vous êtes ici

élections

Après le choc de la présidentielle, L’échec des Panthères symbole d’un malaise profond

Soumis par fouodjivincent le sam, 11/03/2017 - 12:39

Boycott des uns, mobilisation des autres, stades relativement pleins, engouement populaire plus ou moins en berne, etc. Bref, la coupe d’Afrique des Nations de football au Gabon a révélé à elle seule la profondeur des clivages qui agitent le pays depuis le terme de la dernière élection présidentielle. Et comme si cela ne suffisait pas, le naufrage d’une équipe nationale, les Panthères jouant à domicile aura suffi à raviver les divergences politiques, certains partisans de l’opposition, allant jusqu’à se délecter ostentatoirement de la noyade du pays dès le premier tour de la compétition par le Cameroun.

Les dessous de la décision gouvernementale

Soumis par fouodjivincent le lun, 06/02/2017 - 17:40

Prévues pour se tenir en décembre courant, c’est finalement en juillet 2017 prochain que se tiendront les élections législatives gabonaises. Un report officiellement consécutif à l’insuffisance des moyens financiers affectés à la commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP), si on en croit l’annonce faite par le Ministre de l’intérieur, Lambert Noël Matha. La cour constitutionnelle a prolongé le mandat de l’actuelle législature jusqu’à la tenue d’un nouveau scrutin

Gabon:Bien placé dans la course à l’élection du 27 août , Jean Ping prêt à endosser l’habit de président

Soumis par fouodjivincent le jeu, 25/08/2016 - 15:34
Jean PING

Agé de 74 ans, l’ancien  président  de  la  Commission de  l’Union africaine,  Jean Ping est prêt pour la  bataille de  l’élection présidentielle du  27 août  au Gabon. Après  une  longue  tournée  dans  le Gabon  profond et le ralliement d’au moins trois autres candidats,  il  semble aux  yeux des Gabonais,  l’homme capable de créer  la  surprise  lors d’un scrutin  à  un  tour qui sera disputé par onze candidats.

 

Observatoire de la couverture médiatique des élections Gabon 2016 : rapport n°2

Soumis par jadecameroun le sam, 20/08/2016 - 14:13

L’Observatoire de la couverture médiatique des élections  gabonaises de 2016 (OCME-Gabon 2016) a bouclé son 2e rapport. Il en ressort que la plupart des médias couvrent l’actualité politique sans respecter le principe  de recherche de la vérité, de l’équité et de l’équilibre des informations. Les médias publics ont privilégié le candidat du parti au pouvoir en lui accordant 92% à 95% du temps d’antenne.  Télécharger le rapport complet

Observatoire de la couverture médiatique des élections Gabon 2016 : rapport n°1 2e partie

Soumis par fouodjivincent le mer, 15/06/2016 - 15:28
 Tableau du niveau moyen de déséquilibre par chaîne
Tableau du niveau moyen de déséquilibre par journal

Durant la première période d’observation (1er mars – 20 avril), les médias tous bords confondus ont couvert les activités politiques en violant le principe d’impartialité.

S'abonner à RSS - élections